fbpx
SEO définition

Qu’est ce que le SEO, l’optimisation pour les moteurs de recherche

Le SEO (Search Engine Optimization) est la pratique consistant à optimiser un site ou une page web pour augmenter la quantité et la qualité de son trafic à partir des résultats organiques d’un moteur de recherche.

Mais comment optimiser votre contenu pour le référencement, et quels sont les « facteurs de classement » qui comptent vraiment ?

Pour répondre à cette question, nous devons d’abord comprendre comment fonctionnent les moteurs de recherche.

Comment fonctionnent les moteurs de recherche

Les moteurs de recherche sont comme les bibliothèques de l’ère numérique. Au lieu de stocker des copies de livres, ils stockent des copies de pages web.

Lorsque vous tapez une requête dans un moteur de recherche, celui-ci examine toutes les pages de son index et tente de vous renvoyer les résultats les plus pertinents. Pour ce faire, il utilise un programme informatique appelé algorithme. Personne ne sait exactement comment ces algorithmes fonctionnent, mais nous avons des indices, au moins de Google.

Voici ce qu’ils disent sur leur page « Comment la recherche fonctionne » :

To give you the most useful information, Search algorithms look at many factors, including the words of your query, relevance and usability of pages, expertise of sources and your location and settings. The weight applied to each factor varies depending on the nature of your query – for example, the freshness of the content plays a bigger role in answering queries about current news topics than it does about dictionary definitions.

Traduction :

Pour vous donner les informations les plus utiles, les algorithmes de recherche tiennent compte de nombreux facteurs, notamment les mots de votre requête, la pertinence et la convivialité des pages, l’expertise des sources, ainsi que votre emplacement et vos paramètres. Le poids appliqué à chaque facteur varie en fonction de la nature de votre requête – par exemple, la fraîcheur du contenu joue un rôle plus important dans la réponse aux requêtes sur des sujets d’actualité que dans les définitions des dictionnaires.

En parlant de Google, c’est le moteur de recherche que la plupart d’entre nous utilisent – du moins pour les recherches sur le web. C’est parce qu’il possède l’algorithme de loin le plus fiable.

Cela dit, il y a des tonnes d’autres moteurs de recherche pour lesquels vous pouvez optimiser.

Pour en savoir plus, consultez mon article sur le fonctionnement des moteurs de recherche.

Comment fonctionne le référencement

En termes simples, le référencement consiste à démontrer aux moteurs de recherche que votre contenu est le meilleur résultat pour le sujet en question.

En effet, tous les moteurs de recherche ont le même objectif : montrer les meilleurs résultats, les plus pertinents, à leurs utilisateurs.

La manière précise dont vous y parvenez dépend du moteur de recherche pour lequel vous optimisez.

Si vous souhaitez augmenter le trafic organique vers vos pages web, vous devez comprendre et respecter l’algorithme de Google. Si vous voulez plus de visionnages de vidéos, alors tout dépend de l’algorithme de YouTube.

Comme chaque moteur de recherche a un algorithme de classement différent, il serait impossible de les couvrir tous dans cet article.

Nous allons donc nous concentrer sur la manière de se classer dans le plus grand moteur de recherche  : Google.

Infobulle

Google a une part de marché d’environ 92 %. C’est pourquoi il est plus avantageux d’optimiser votre site web pour Google plutôt que pour Bing, DuckDuckGo ou tout autre moteur de recherche sur le web.

Comment optimiser pour Google

Google est réputé pour utiliser plus de 200 facteurs de classement. En 2010, on disait même qu’il pouvait y en avoir jusqu’à 10 000.

Personne ne sait ce que sont tous ces facteurs de classement, mais nous en connaissons certains.

Comment ? Parce que Google nous l’a dit, et beaucoup de gens ont étudié les corrélations entre différents facteurs et les classements de Google.

Nous en discuterons bientôt. Mais d’abord, un point important :

Google classe les pages web, pas les sites web.

Ce n’est pas parce que votre entreprise fabrique des tuiles que chaque page de votre site doit être classée pour la requête « tuiles ».

Vous pouvez obtenir un classement pour différents mots clés et sujets avec différentes pages.

Parlons maintenant de certains des éléments qui affectent le classement et la visibilité dans les moteurs de recherche.

Crawlabilité (l’exploration)

Avant même que Google puisse envisager de classer votre contenu, il doit d’abord savoir qu’il existe.

Google utilise plusieurs moyens pour découvrir de nouveaux contenus sur le web, mais la principale méthode est le crawling. Pour faire simple, l’exploration consiste pour Google à suivre les liens des pages qu’il connaît déjà vers celles qu’il n’a jamais vues auparavant.

Pour ce faire, ils utilisent un programme informatique appelé « spider ».

Supposons que votre page d’accueil comporte un lien de retour vers un site web qui figure déjà dans l’index de Google.

La prochaine fois qu’ils exploreront ce site, ils suivront ce lien pour découvrir la page d’accueil de votre site et l’ajouteront probablement à leur index.

À partir de là, ils exploreront les liens de votre page d’accueil pour trouver d’autres pages de votre site.

Cela dit, certaines choses peuvent bloquer les crawlers de Google :

  • Pauvreté de liens internes : Google s’appuie sur des liens internes pour explorer toutes les pages de votre site. Souvent, les pages sans liens internes ne seront pas explorées.
  • Liens internes avec balises nofollow : Les liens internes avec des balises nofollow ne seront pas explorés par Google.
  • Pages avec balise noindex : Vous pouvez exclure des pages de l’index de Google en utilisant une balise meta noindex ou un en-tête HTTP. Si d’autres pages de votre site ne comportent que des liens internes provenant de pages non indexées, il est possible que Google ne les trouve pas.
  • Des Blocages dans robots.txt : Robots.txt est un fichier texte qui indique à Google où il peut et ne peut pas aller sur votre site web. Si des pages sont bloquées ici, il ne les explorera pas.

Compatibilité mobile

63 % des recherches sur Google proviennent d’appareils mobiles, et ce chiffre augmente chaque année.

Au vu de cette statistique, il n’est probablement pas surprenant qu’en 2016, Google ait annoncé une augmentation du classement des sites web compatibles avec les téléphones portables dans ses résultats de recherche.

En 2018, Google est également passé au mobile-first indexing, ce qui signifie qu’il utilise désormais la version mobile de votre page pour l’indexation et le classement.

Mais voici une statistique encore plus critique d’Adobe :

Près de 8 consommateurs sur 10 cesseraient de s’intéresser à un contenu qui ne s’affiche pas bien sur leur appareil

En d’autres termes, la plupart des gens appuieront probablement sur le bouton « retour » lorsqu’une version de bureau d’un site se chargera sur le mobile.

C’est important, car Google veut que ses utilisateurs soient satisfaits. Les pages qui ne sont pas optimisées pour le mobile conduisent à l’insatisfaction. Et même si vous vous classez et gagnez le clic, la plupart des gens ne resteront pas dans les parages pour consommer votre contenu.

Vous pouvez vérifier si vos pages web sont adaptées aux mobiles grâce à l’outil de test de Google.

Mobile-Friendly Test. L'outil Google de test de la compatibilité Mobile

Si ce n’est pas le cas, engagez un developpeur pour les réparer.

PageSpeed (Vitesse des pages)

La vitesse de chargement des pages est la vitesse à laquelle votre page se charge. C’est un facteur de classement sur les ordinateurs de bureau et les téléphones portables.

Pourquoi ? Encore une fois, Google veut satisfaire ses utilisateurs. Si leurs utilisateurs cliquent sur des résultats de recherche qui prennent trop de temps à charger, cela entraîne un mécontentement.

Pour vérifier la vitesse de vos pages web, utilisez l’outil Pagespeed Insights de Google.

Page Speed Insights. Améliorez la vitesse de chargement de vos pages sur tous les appareils

L’intention de recherche

Il est facile de trouver un ou plusieurs mots-clés pour lesquels vous souhaitez obtenir un classement. Il suffit de coller un sujet dans un outil de recherche de mots-clés comme Google Keyword Planner, puis de rechercher des idées de mots-clés pertinents avec un volume de recherche.

Google Keyword Planner. Outil de planification des mots clés

Cela dit, ce que beaucoup de gens omettent de prendre en compte, c’est si leur page s’aligne sur l’intention de recherche du mot-clé choisi.

Pour démontrer l’intention de recherche, prenons un exemple.

Voici les résultats actuels de la recherche Google pour la requête  » recettes pour mijoteuses  » :

Exemple de recherche Google

Comparez-les avec les résultats de la requête « mijoteuses » :

Exemple de recherche Google

Malgré la similitude entre les deux mots-clés, Google montre deux ensembles de résultats de recherche complètement différents. Pour les « recettes pour mijoteuses », ils affichent des pages répertoriant de nombreuses recettes. Pour « mijoteuses », ils affichent des listes de produits et des pages de catégories de commerce électronique.

Google interprète le motif de la requête et affiche les résultats que l’utilisateur souhaite voir.

C’est l’intention de recherche en action.

Comment optimiser la recherche ?

Regardez les pages de premier plan et posez-vous des questions pour identifier les « 3 C de l’intention de recherche ».

  • Type de contenu : La plupart des résultats sont-ils des articles de blog, des pages de produits, des pages de catégories, des landing pagesi ou autre chose ?
  • Format du contenu : Google classe-t-il principalement des guides pratiques, des articles de type liste, des tutoriels, des comparaisons, des articles d’opinion ou quelque chose d’entièrement différent ?
  • L’angle du contenu : Y a-t-il un thème commun ou un argument de vente unique dans les pages les mieux classées ? Si c’est le cas, cela vous donne un aperçu de ce qui pourrait être important pour les chercheurs.

Au-delà de cela, vous pouvez également vérifier la présence (ou non) de modules particuliers du SERP pour en déduire l’intention.

Par exemple, si les résultats contiennent un Featured Snippet, cela peut indiquer que le chercheur est à la recherche d’informations.

Qu'est ce que les featured snippets

Si vous faites une recherche par mot-clé, vous pouvez filtrer les mots-clés avec ou sans caractéristiques spécifiques du SERP

Lectures recommandées : Qu’est-ce que l’intention de recherche ?

Les backlinks (Liens entrants)

L’algorithme de classement de Google est basé sur quelque chose appelé PageRank.

En termes simples, il interprète les liens retour comme des votes. En règle générale, les pages ayant reçu le plus de votes ont tendance à être mieux classées.

Pour faire court, les liens de retour sont importants si vous voulez vous classer pour quelque chose qui en vaut la peine.

Le problème est que les liens peuvent être difficiles à créer, en particulier pour certains types de contenu comme les pages de produits.

Il existe des tonnes de tactiques de création de liens, mais si vous êtes nouveau dans le jeu, visez à créer des liens vers votre meilleur contenu informationnel (par exemple, un article de blog ou un outil gratuit).

Voici un moyen d’y parvenir :

Recherchez votre mot-clé cible sur Google. Cherchez des pages qui ne sont pas aussi bonnes que les vôtres.

Envisagez d’entrer en contact avec ces personnes, d’expliquer pourquoi votre contenu est meilleur et de leur demander s’ils accepteraient de remplacer le lien par le vôtre.

Cette tactique est communément appelée « technique du gratte-ciel » (Skyscraper Technique)

L’autorité

Tous les backlinks ne sont pas créés de la même façon. Certains ont plus de poids que d’autres. Ce fait est intégré dans le fonctionnement du PageRank.

En général, les backlinks à haute autorité sont plus forts que ceux des pages à faible autorité.

Malheureusement, Google a cessé d’attribuer des scores PageRank publics en 2016. Cela signifie qu’il n’y a plus aucun moyen de savoir quel est le degré d' »autorité » d’une page web aux yeux de Google.

Heureusement, il existe d’autres outils similaires qui permettent d’avoir le même resultats

IL y’a une corrélation entre la notation d’URL et le trafic de recherche organique.

C’est pourquoi, lorsque vous créez des backlinks vers votre contenu, vous devez privilégier la création de liens à partir de pages fortes plutôt que de pages faibles.

Qualité du contenu

Google veut classer les résultats les plus fiables et les plus utiles – toujours. Pour ce faire, il examine les signaux liés au contenu, comme l’expertise, l’autorité et la fiabilité. L’ensemble de ces éléments est connu sous le nom d’EAT.

(Pour en savoir plus sur l’EAT, consultez les directives de Google concernant le classement des recherches).

D’autres mesures peuvent être prises pour améliorer la qualité perçue de votre contenu :

  • Utilisez des phrases et des paragraphes courts. Il s’agit d’un contenu web, pas d’un essai.
  • Créez des liens vers des ressources utiles, le cas échéant. Ne vous préoccupez pas de « thésauriser le PageRank ». Essayez de rendre votre contenu aussi utile que possible pour les visiteurs.
  • Évitez les grands murs de texte. Dispersez les choses avec des images, des citations, etc. Essayez de rendre votre contenu lisible.

D’une manière générale, plus votre contenu est accessible à la majorité des chercheurs, mieux c’est.

La fraîcheur est un autre facteur important pour certaines recherches.

Par exemple, si vous cherchez sur Google « meilleur routeur wifi », vous verrez que presque tous les résultats ont été publiés ou republiés récemment.

Meilleur routeur wifi. Exemple de recherche Google

Cela se produit parce que la technologie évolue rapidement. Personne ne veut savoir quels étaient les meilleurs routeurs en 2016. Ce ne serait pas utile.

Pour d’autres questions, la fraîcheur est moins déterminante.

Jetez un coup d’œil à ce résultat de premier ordre pour savoir « comment faire un nœud papillon » :

Comment faire un noeud papillon

Personne n’a mis à jour la page depuis le 26 mai 2016, mais cela n’a pas d’importance car la façon de nouer une cravate est la même aujourd’hui qu’à l’époque.

Regardez les résultats de recherche pour votre mot-clé cible pour voir si la fraîcheur est apparemment un facteur de classement important. Adaptez votre stratégie en conséquence.

Pourquoi le classement est surévalué… en quelque sorte

Google tient compte de facteurs tels que la localisation, l’historique de recherche et les paramètres de recherche pour « adapter vos résultats à ce qui est le plus utile et le plus pertinent pour vous à ce moment-là ».

Cela signifie que même si votre site est classé premier pour votre mot-clé cible, ce n’est pas toujours le cas pour tout le monde.

Les résultats d’une recherche seront différents par rapport à votre localisation par exemple.

Pour vérifier les « vrais » classements, utilisez un onglet incognito pour compenser toute personnalisation de votre historique de recherche. Pour compenser les facteurs de localisation, utilisez un VPN.

C’est pourquoi il est souvent préférable de prêter plus d’attention au trafic organique qu’aux classements.

Vous pouvez le faire avec des outils d’analyse comme Google Analytics.

La raison pour laquelle il est plus logique de prêter attention au trafic par rapport au classement des mots-clés est que de nombreuses pages se classent pour des milliers de mots-clés. Et elles obtiennent souvent du trafic à partir de plusieurs de ces mots-clés, et pas seulement d’un seul.

Conclusions

Il est essentiel de connaître le fonctionnement des moteurs de recherche et les propriétés qu’ils recherchent pour classer les contenus

Cela dit, les algorithmes des moteurs de recherche changent tout le temps et rien ne garantit que ce qui est important aujourd’hui le sera encore l’année prochaine.

Ne laissez pas cela vous affoler. En général, les choses importantes restent cohérentes dans le temps.

Des facteurs tels que les liens, l' »autorité » et la correspondance des intentions de recherche sont des facteurs critiques depuis de nombreuses années, et rien ne laisse présager que cela changera bientôt.

Vous avez des questions ? Laissez un commentaire ou envoyez-moi un message sur Twitter.

Retour haut de page

S'abonner à ma newsletter

Des conseils en SEO et de stratégies marketing livrées directement dans votre boîte de réception 2x par semaine
2 Shares
Share via
Copy link
Powered by Social Snap